Francisco Meirino

Actif depuis 1994 (sous le pseudonyme Phroq jusqu’en 2009) dans le domaine du son et de la performance live, Francisco Meirino vit et travaille à Lausanne. Il explore la tension entre le matériel programmable et son potentiel d’échec. Son intérêt se porte d’abord sur ce qui n’est pas supposé être enregistré - fin de vie d’un système de sonorisation, bruits de fond électro-statiques - et comment ces échecs sonores résultants de défaillances techniques, peuvent devenir quelque chose de plus que simplement des sons ennuyeux. Le travail de Francisco Meirino s’étend de la dynamique électrostatique à sa fascination pour l’intensité physique et la précision des détails qui caractérisent les explosions de bruits purs.
Ses instruments de travail sont principalement des ordinateurs, des détecteurs de champs magnétiques, des micros-contact et divers dispositifs acoustiques. Depuis le début se sa carrière d’artiste, il s'est produit dans plus de 100 performances sonores, dans différents lieux et festivals en Europe, au Japon et en Amérique du Nord. Il a également collaboré avec de nombreux artistes internationaux en studio ou sur scène.